Problème de boîte ou d’embrayage 2CV?

Dès qu’un passage de vitesse se fait difficilement, l’embrayage 2CV devient très rapidement le suspect numéro 1. La plupart du temps, il est bel et bien coupable. Pourtant, ce symptôme peut également être le signe d’un problème au niveau de la boîte de vitesses. Mais alors, comment distinguer les deux problèmes?

Que se passe-t-il en cas d’usure de la boîte de vitesses?

Lorsque la boîte de vitesses est usée, tout comme avec un embrayage de 2CV en fin de vie, vous constatez un passage de vitesse difficile. Il faut alors forcer pour que cela fonctionne, jusqu’au jour où le système casse. Concrètement, le changement de vitesse ne se fait plus. Avant d’en arriver là, votre boîte de vitesses tente de communiquer avec vous en lançant un ronflement sourd et régulier. Au-delà de ce sa caractéristique, tout bruit inhabituel doit vous alerter.

Comment détecter un problème avec un embrayage de 2CV?

Lorsque le changement de vitesse devient compliqué, il faut suspecter un souci avec l’embrayage. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il n’existe aucun autre signe annonciateur en amont, notamment en l’absence de ronflement sourd, par exemple. Ce problème est souvent accompagné d’un ressenti inhabituel au niveau de la pédale, notamment:

  • un enfoncement moindre de la pédale
  • une résistance de la pédale
  • un patinage systématique de l’embrayage de 2CV

Comment faire la différence entre un problème de boîte et d’embrayage?

 En étant attentif, vous pouvez remarquer une chronologie spécifique. Lorsque tout commence avec un bruit suspect, orientez-vous vers un souci de boîte de vitesses. Si, en revanche, les difficultés s’accumulent autour de la pédale d’embrayage, votre souci se situe au niveau de l’embrayage de la 2CV. Cette pièce ne figure plus sur la liste des industriels. Le monde de l’automobile s’est séparé des éléments trop anciens, bien que fonctionnels, au profit des nouvelles technologies. Pour dénicher la perle rare, tournez-vous vers le site spécialisé TPV France.